Post-docs

Mémoire.pdf ….           

FANJANIAINA Marie Lucia    

“Modélisation des flux de biomasses et de nutriments à l’échelle des exploitations mixtes d’agriculture et élevage malgaches” 

Résumé
La faible fertilité des sols est un élément majeur expliquant la grande vulnérabilité économique des agriculteurs et le risque élevé d’insécurité alimentaire. La fertilité des sols, qui tend à diminuer du fait de l’exportation d’éléments nutritifs dans les récoltes et des pertes par lixiviation et érosion, non compensées par l’apport de fertilisants, est alarmante en Afrique, d’autant que l’accès aux fertilisants est toujours plus problématique. Dans un tel contexte, le développement de systèmes de production plus efficients, associant agriculture et élevage, apparaît comme une voie possible d’amélioration de la résilience des systèmes de production en termes de gestion des biomasses et des nutriments. Le projet vise donc à : (i) analyser les compromis sur l’utilisation des ressources entre les activités du système d’exploitation mixte (agriculture, élevage) grâce à la modélisation et la simulation du fonctionnement global des exploitations en utilisant l’outil « Ecological Network Analysis » (ENA) ; (ii) proposer de meilleures techniques de gestion des ressources minérales adaptées au système agricole en place. Il essaie de voir dans quelle mesure le recyclage des nutriments permet d’améliorer la durabilité des systèmes de production étudiés.

Mots-clés
Transferts de fertilité ;
Intégration agriculture élevage ;
Recyclage des nutriments ;
Ecological Network Analysis ;
Madagascar

Objectifs
L’objectif principal du post-doctorat est d’analyser les compromis sur l’utilisation des ressources entre les activités du système d’exploitation mixte (agriculture, élevage) grâce à la modélisation et la simulation du fonctionnement global des exploitations en utilisant l’Ecological Network Analysis (ENA).

Zone d’intervention et Terrain
Région du Vakinankaratra – Madagascar

Activités
– Evaluer les stocks et les flux de biomasses et de nutriments des diverses parties du système de production (ménage, élevage, agriculture), afin de faire des bilans de biomasse (C) et minéralomasse (N, P, etc.) ;
– Modéliser le fonctionnement global des exploitations et évaluer, puis simuler, l’impact de diverses pratiques sur leurs performances (productivité, efficience, résilience, autosuffisance alimentaire) en utilisant l’ENA. Cet outil permet de modéliser les formes d’intégration agriculture-élevage en un réseau de flux de nutriments et voir dans quelle mesure le recyclage des nutriments permet d’améliorer la durabilité des systèmes de production étudiés ;
– Comprendre et évaluer les décisions des agriculteurs en matière d’allocation des ressources pour concevoir et proposer de meilleures techniques agro-écologiques adaptées au système agricole en place.

Equipes
– Dr(HDR) BECQUER Thierry. thierry.becquer@ird.fr (IRD)
– Dr(HDR) SALGADO Paulo. paulo.salgado@cirad.fr (CIRAD)
– Dr STARK Fabien. fabien.stark@inrae.fr (UMR SELMET – INRA)
– Dr VIGNE Mathieu. mathieu.vigne@cirad.fr (CIRAD)

Financement
EcoAfrica